Mon implant rétinien Argus 2

Babeth à Istanbul

Aujourd’hui, je vous emmène à Istanbul.

Eh oui, je suis partie du 5 au 8 avril en Turquie, mais attention, pas pour un voyage touristique mais pour y faire des démonstration de locomotion à la canne avec mon implant Argus 2, cela dit, j’ai tout de même eu le plaisir de visiter la ville et surtout Sainte Sophie et mon implant m’a permis de voir certains détails d’architecture et ça a été vraiment très émouvant !

Bon, revenons à nos moutons, dans un précédent article, je vous parlais de ma séance vidéos du 20 mars avec Aurélie, et, comme on ne change pas une équipe qui gagne, elle m’a proposé de l’accompagner à Istanbul afin de faire des démonstrations durant le Workshop organisé par Second Sight.

Ce Workshop, réunissant des chirurgiens, ingénieurs et distributeurs de Turquie, Iran, Russie, Taïwan, Corée et Singapour, avait pour but de faire connaitre l’implant Argus 2 et toutes les phases de l’implantation, allant de la sélection du patient jusqu’à la rééducation en locomotion, tout en passant par l’opération proprement dite.

Pour illustrer les présentations faite par les différents intervenants de façon concrète, deux patients turcs ont fait une démonstration avec des exercices d’orthoptie pour montrer ce qu’un patient implanté peut percevoir avec l’implant Argus 2 et moi, j’ai fait deux démonstration à la canne pour montrer comment l’implant peut être utile pour aider à s’orienter, par exemple en suivant les lumières d’un couloir,  pour détecter des pièces de mobilier, trouver l’acceuil grâce à une bande noire sur un sol blanc et un éclairage sous le comptoir…

Cela a également permis de constater que l’implant peut être plus ou moins efficace selon le degré d’éclairage, le stress ou la fatigue.

De plus, ces démonstrations avaient pour but de  démontrer qu’une bonne maitrise de la locomotion est nécessaire pour utiliser l’implant en toute sécurité dans les déplacements.

Ce fut vraiment une expérience très enrichissante même si c’’est un peu stressant de faire une démonstration devant un groupe d’une dizaine de personnes qui vous suivent et observent tous vos gestes, mais c’est très agréable de se faire applaudir quand on trouve le bouton de l’ascenseur sans tâtonner…

 

A bientôt pour un nouveau papotage !

Et toujours mes conseils maquillage pour déficientes visuelles sur YouTube

Retrouvez-moi sur ma page FaceBook Les Mains de Babeth.

e

Babeth à Istanbul

Aujourd’hui, je vous emmène à Istanbul.

Eh oui, je suis partie du 5 au 8 avril en Turquie, mais attention, pas pour un voyage touristique mais pour y faire des démonstration de locomotion à la canne avec mon implant Argus 2, cela dit, j’ai tout de même eu le plaisir de visiter Sainte Sophie et mon implant m’a permis de voir certains détails d’architecture et ça a été vraiment très émouvant !

Bon, revenons à nos moutons, dans un précédent article, je vous parlais de ma séance vidéos du 20 mars avec Aurélie, et, comme on ne change pas une équipe qui gagne, elle m’a proposé de l’accompagner à Istanbul afin de faire des démonstrations durant le Workshop organisé par Second Sight.

Ce Workshop, réunissant des chirurgiens, ingénieurs et distributeurs de Turquie, Iran, Russie, Taïwan, Corée et Singapour, avait pour but de faire connaitre l’implant Argus 2 et toutes les phases de l’implantation, allant de la sélection du patient jusqu’à la rééducation en locomotion, en passant également par l’opération proprement dite.

Pour illustrer les présentations faite par différents intervenants de Second Sight et distributeurs de façon concrète, deux patients turcs ont fait une démonstration avec des exercices d’orthoptie pour montrer ce qu’un patient implanté peut percevoir avec l’implant Argus 2 et moi, j’ai fait deux démonstration à la canne pour montrer comment l’implant peut être utile pour aider à s’orienter, par exemple en suivant les lumières d’un couloir,  pour détecter des pièces de mobilier, trouver l’acceuil grâce à une bande noire sur un sol blanc et un éclairage sous le comptoir…

Cela a également permis de constater que l’implant peut être plus ou moins efficace selon le degré d’éclairage, le stress ou la fatigue.

De plus, ces démonstrations avaient pour but de  démontrer qu’une bonne maitrise de la locomotion est nécessaire pour utiliser l’implant en toute sécurité dans les déplacements.

Ce fut vraiment une expérience très enrichissante même si c’’est un peu stressant de faire une démonstration devant un groupe d’une dizaine de personnes qui vous suivent et observent tous vos gestes, mais c’est très agréable de se faire applaudir quand on trouve le bouton de l’ascenseur sans tâtonner…

 

A bientôt pour un nouveau papotage !

Et toujours mes conseils maquillage pour déficientes visuelles sur YouTube

Retrouvez-moi sur ma page FaceBook Les Mains de Babeth.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s