Mes conseils beauté

Une crème hydratante, c’est quoi ?

Quand j’ai écrit mon article sur ma routine soin, le Layering, je vous ai cité les différents produits que j’utilise, sauf la crème hydratante.

Pourquoi ??

Parce que je voulais faire une série d’articles sur la peau et les soins à lui apporter au quotidien.

Aujourd’hui, je vais commencer cette série en vous parlant crème hydratante.

Notre peau est recouvert d’un film hydrolipidique qui maintient l’hydratation de la peau, selon son type, ce film est plus ou moins fragile et donc notre crème sera plus ou moins nourrissante mais toujours hydratante :

Les personnes qui ont une peaux sèches n’ont aucun problème pour penser à mettre une chrême hydratante après le nettoyage de leur peau car, en général, celle-ci se met à tirailler très rapidement, alors que celles qui ont une peaux grasse, ne le font pas systématiquement car on pense souvent, à tort qu’une peaux grasses ne peut pas souffrir de déshydratation.

Il ne faut pas confondre le sébum, qui est un corps gras et eau, qui est contenue à 60% dans nos cellule, on hydrate notre peau de l’intérieur, en buvant et de l’extérieur, en appliquant une crème hydratante après avoir nettoyé notre peau, le matin une crème qui protège et maintient l’hydratation et le soir, une crème qui nourrit et l’aide à se régénérer.

Contrairement aux idées reçues, une peau grasse a donc besoin d’une crème hydratante tous les jours, car même si ses glandes sébacées tournent à plein régime, elle peut être grasse et déshydratées, elle aura besoin d’une crème très fluide, non grasse alors qu’une peau sèche aura, quant à elle,  besoin d’une  crème riche pour reformer ce film lipidique qui lui fait tant défaut.

Lorsque je voyais encore, j’ai fais mes propres cosmétiques, j’ai donc décortiqué ce qui composait une crème hydratante :

Une crème est composée de deux phases, une phase aqueuse pour hydrater la peau, essentiellement de l’eau ou un hydrolat, et une phase huileuse pour la nourrir et apporter confort et protection, huile ou macérat, cire, beurre végétale, , d’un émulsifiant pour rendre le mélange stable (l’eau est l’huile n’étant pas miscibles). On peut ensuite ajouter des actifs pour donner des propriétés à sa crème (anti oxydante, apaisante, nutritive, régulatrice…).

C’est donc une émulsion, tout comme la mayonnaise (moutarde : phase aqueuse, huile : phase huileuse bien sûr et œuf : émulsifiant).

En outre, il y a deux modes d’incorpooration des phases :

  • – si on verse la phase huileuse dans la phase aqueuse (émulsion huile dans eau), les gouttelettes d’huile seront en suspension dans l’eau, la phase aqueuse est dite continue, on obtient une crème légère qui pénètre rapidement, plutôt adaptée aux peaux grasse, normales ou mixtes (composition type : 60% eau ou hydrolat pour 30% huile végétale),
  • Si, à l’inverse, on verse la phase aqueuse dans la phase huileuse, les gouttelettes d’eau seront en suspension dans l’huile la phase huileuse est alors continue, on obtient une crème riche, plutôt adaptée aux peaux sèches, (composition type : 40% eau ou hydrolat, 50% huile végétale, 2% beurre végétale et 2% cire végétale).

Ces proportions seront évidement adaptées selon les besoins de la peau (peau grasse : on diminue la proportion d’huile, peau très sèche, on l’augmente, on choisira aussi les ingrédients adaptés à son type de peau et à ses besoins, je ferai un article détaillant tout cela très prochainement.

En exemple, une recette que j’ai créée, pour une crème de 50 gr :

Crème de jour à la rose

Ingrédients

Phase huileuse

– 5 gr de macérât de pétales de rose de Damas

– 5 gr d’huile végétale de rose musquée

– 3 gr d’Emulsan

– 2 gr de cire florale de rose

– 2 gr de beurre végétal d’avocat

– 1 goutte de vitamine E

Phase aqueuse

– 15.7 gr d’eau de source

– 10 gr d’eau florale de rose

– 5 gr d’aloé véra

– 2 gr de glycérine végétale

(…) Si vous voulez la recette complète, c’est ici.

Ma peau étant mixte à tendance sèche, j’ai fait une émulsion eau dans huile (phase grasse continue), la proportion de la phase aqueuse est de 65% pour 26% d’huile et macérat car mes joues ne sont pas très sèches.

Ce qui est très bien quand on fait ses propres crèmes (outre le prix), c’est qu’on choisit ses ingrédients et le mode d’incorporation.

Mais dans le commerce, il est rare que la mention H/E (huile dans eau) ou E/H (eau dans huile) soit précisée sur l’emballage, malheureusement, le seul moyen de savoir à quel type d’émulsion on a affaire et de passer ses mains sous l’eau après les avoir enduite de crème, si un film gras reste, c’est que c’est une émulsion eau dans huile, sinon, c’est une émulsion huile dans eau.

A bientôt pour un nouveau papotage !

Et toujours mes conseils maquillage pour déficientes visuelles sur YouTube

Retrouvez-moi sur ma page FaceBook Les Mains de Babeth.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s